mercredi 1 juillet 2015

Anniversaires série...


L'été c'est le temps des vacances, de la détente, de la chaleur qui mettent les hormones en ébullition. Imagez avec la cani cul e actuelle... Conséquence de tout cela, c'est la période des galipettes. Et quand je vois le nombre d'anniversaire que j'ai entre le 1er juin et le 5 juillet, 7 au total, je confirme cette étude.
Les anniversaires, c'est sympa, on fait la fête, on boit du champagne... oui mais il faut aussi trouver des cadeaux et c'est là que ça se complique.
Un vrai casse tête. Et c'est comme pour les cadeaux de noyel, je réfléchis, je fouine à droite à gauche et hop j'achète en fait au dernier moment. Et un bouquin pour la moman, un foulard pour une telle, des boucles d'oreilles pour mme ex, une boite de capotes pour le copain de ma tête blonde (oui pas envie d'être grand-père à mon âge ;) ), une cravate, des cadeaux pourris, un CD pour le frangin... et il m'en reste un a trouvé. Le dernier de la série qui arrive en fin de semaine. Et ce n'est pas le plus simple à trouver.
Remarquez avec cette chaleur, faire les magasins, c'est pas mal. C'est là qu'il fait encore le plus frais.
Et après je suis tranquille jusqu'au mien. Vous voulez que je vous donne des idées ?

Chris

mardi 23 juin 2015

Paris sera toujours Paris...


Je n'ai pas beaucoup voyagé. Je connais Rome (à visiter à pied même si les romains sont des fous du volant), Milan (un nid de bogoss et un danger pour la carte bleue côté shopping),  Florence (une ville d'art par excellence à tous les coins de rues), l'Autriche (où il faut avoir la bonne CB), l'ïle Maurice (où les gens sont adorables et attention on conduit à gauche), la Guadeloupe (où il y a une superbe plage naturiste et un rhum humm), la Réunion (à survoler en hélico et des superbes randos  et des souvenirs no comment) la Corse (car tu te crois à l'autre bout du monde.Une île magnifique) . Oui par rapport à toi ou toi lecteur (trice) je ne suis pas un globe trotter. L'envie est là mais pas forcément les moyens sinon je me ferai bien une capitale européenne tous les week-end.
Mais pourquoi aller loin quand on vit près d'une des plus belles villes du monde. Donc le week-end dernier j'y ai joué le touriste. Oui après une semaine de boulot de folie et surtout après une certaine conversation qui m'a déçu mais j'en reparlerai cela fait du bien.
Pour cela j'ai fait appel au célèbre animal aquatique de la toile et mon ami Waquete. Et samedi et dimanche on a sillonné la capitale. Découvrir des petits rues, de beaux immeubles, profiter d'une terrasse pour déguster une bière au soleil, se faire aborder par des vendeurs à la sauvette, prendre des photos, faire les grands magasins, croiser plein de charmants jeunes hommes ( Waquete a failli défaillir )... Des instants simples mais qui font un bien fou.
Oui on vit pas loin de belles choses sans le savoir sans les voir comme l'on côtoie des personnes qu'il faut considérer....
Merci à toi Waquete et en plus quel cuisinier. Il est bon à marier. Envoyer moi vos cvs, je transmettrai.

Chris

lundi 15 juin 2015

I'm back...Enfin presque...


Oui je sais, c'est silence radio ici depuis quelques temps. Mais les semaines se suivent et se ressemblent depuis un moment. A savoir elles sont de folayes. Pleins de dossiers à boucler pour mercredi soir et ma presta n'a pas été renouvelée. Il faut faire des économies, ils disent dans les hautes sphères. Du coup on est plus que 2 avec ma responsable...jusqu'à vendredi soir dernier. Car je suis tout seul cette semaine car elle a été envoyé en formation. Bravo la gestion du personnel de la part des chefs ! Donc je jongle entre mes dossiers sur le feu, répondre aux mails urgents, au téléphone... Et courir pour m'acheter un nouveau PC perso car le mien a décidé de mourir ! Et bien sûr pas de sauvegarde. Sinon c'est pas drôle. Mais bon docteur Waquete va peut-être essayer de la réanimer. Ah sinon j'ai vu une comédie musicale de suceurs samedi soir. Mais je te raconterai ça une autre fois car là mon ventre crie famine; A très vite.

Chris

Breaking news : Mail de ma responsable " Je serai en fait absente toute la semaine ". 
(Burn out en vue ;) )