mercredi 25 janvier 2017

Mémé ne fume pas queue la pipe....


Vous avez remarqué le titre, oui je suis en forme. Enfin presque car en ce moment mes arrivées au bureau sont tardives. Le radio réveil diffuse ses infos, mon portable hurle des notes horribles et votre serviteur a du mal à décoller de dessous ses couettes ( oui c'est l'hiver et j'ai froid tout seul dans mon lit ).
Mais c'est quoi en fait le sujet de cet article ( enfin il écrit, pour le peu de lecteurs qui lui restent ) ? Coucou il y a quelqu'un ?
Je ne parlerai pas de la légalisation du cannabis, sujet à la mode en ce moment  mais de la cigarette.
Pour celles et ceux qui me connaissent dans la vrai vie, ils savent que je suis un fumeur. Une espèce en voie de disparition. Oui car parmi mes ami(e)s proches je suis le seul fumeur. Donc quand j'ai envie de tirer quelques taffes, je me retrouve sur un balcon, à la fenêtre ou à descendre quelques étages. Je l'accepte sans problème car je ne suis pas un fumeur intégriste. Je comprends que l'odeur de fumée peut incommodée. Moi même je suis pour les espaces dans les restos, les transports.... non fumeur. C'est peut-être paradoxal mais dans ces endroits je ne supporte pas la cigarette. Même si je suis un gros fumeur ( 1 paquet par jour ou presque ), je suis capable de ne pas fumer pendant un vol sans problème et au restaurant, je sors profiter de ma drogue.
J'ai commencé à fumer à 14 ans et j'an ai xx ans.. Des années parties en fumée et en économies.
J'ai arrêté une fois pendant plusieurs mois presque du genre au lendemain pour Mister A et pour moi bien sûr. Mais repris après....
Ce n'est pas la volonté qui me manque mais plutôt la peur des rituels. La cigarette du matin après le café, du midi, du soir. Et puis celles des pauses dans la journée quand je bosse pour faire une pause.
Le fumeur est conditionné dans ses instants où il va fumer.
Ma tête blonde qui est anti fumeur m'a souvent fait la leçon.
Donc voilà, j'ai pris une décision ( c'est la mode en ce début d'année ), je vais investir dans la cigarette électronique. Pour des raisons de santé et aussi financières. Oui quand je calcule mes dépenses en clopes sur un an, et bien je pourrai mes faire des voyages sympa.
Après avoir parcouru le net, o^tu ne trouves que des sites commerciaux et même pas un site officiel alors que le ministère de la santé nous saoule avec ça, je vais me renseigné auprès de certains de mes collègues surtout un qui fumait presque 2 paquets par jour et qui depuis des mois vapote sans envie de reprendre.
Voilà au moins une résolution de l'année que je veux atteindre.
Une autre ? Perdre 10kg, mais en arrêtant de fumer cela ne va pas être simple.

Chris.

mardi 3 janvier 2017

2017 année de ...

Bah voilà après 2 réveillons et j'avoue 1 semaine et demi de vacances, nous avons quitté 2016.
Pour ma part les 2 en petit comité. Le soir où le gros barbu est passé c'était avec ma tête blonde, sa maman et la mienne. Oui cela peut étonner certaines personnes mais une séparation "intelligente" cela existe aussi. Et le passage à la nouvelle année, c'était théâtre, métro bondé par ceux qui allaient se les geler sur les champs et pile poils retour dans un appart où la température ne dépassait pas les 17° ( chaudière en panne ) avant minuit pour cuisiner des tagliatelles au saumon ( préparées par mes petites mains ) et faire sauter le bouchon de champagne avec Mister A.
Donc voilà, on a changé d'année en une fraction de seconde. On en parle pendant des semaines et un fois que c'est fait et bien c'est fait. C'est comme mon changement de dizaine l'année dernière, le lendemain c'est fait et on est pareil. Avec 1 an de plus par rapport à sa carte d'identité mais dans la tête ....
Enfin bref, on a quitté 2016, l'année de la baise il parait, mais surtout de la tristesse par rapport à tous les événements que l'on a vécu alors 2017 c'est l'année de quoi ?
De la levrette, 1 an à 4 pattes cela va être long et fatiguant et puis il faut varier les positions quand même.
De la chaussette. Ok. Celle de la chaussette qui disparaît mystérieusement lorsque l'on vide la machine à laver. 1 an à la chercher cela va être long aussi à moins d'être fétichiste.
De la braguette. Eclair ou à boutons ? De toute façon la laisser ouverte, attention le petit ( pas pour tous ) pourrait sortir.
De la baguette. Quand on voit le prix, manger du pain cela va devenir un luxe.
De la branlette. Pourquoi pas. Il n'y a pas de mal à se faire plaisir surtout si on ne voit pas une autre que la sienne de .... ( je parle pour nous les hommes bien sûr mesdames )
De la quéquette. C'est vrai si en 2016 tu n'as pas connu l'année de la baise. J'espère que tu en rencontreras des dures, des belles, des touffues ou pas, des pelées, des ridées ou pas ... (ne me remerciez pas Pierre )
Chacun trouvera sa rime qui le souhaite. Moi la mienne est toute trouvée.
Je veux du bonheur, de l'amour, de la gloire, de la beauté, de la santé et la paix  pour toutes et tous ( Miss France sort de ce corps)
Il faut prendre les choses comme elles viennent et les positiver. Plus facile à dire qu'a faire. Oui c'est certain et c'est pas Mémé qui vous dira le contraire mais ma grande expérience et non vieille je précise me dit que ....

Pour moi 2017, c'est no prise de tête. C'est l'année de la fête.

Alors bonne et heureuse année à toutes et à tous. Quelle soit belle comme vous la désirez, comme vous la voulez, comme vous voulez la vivre.

Chris

mercredi 23 novembre 2016

Putain 10 ans...


Hier matin, j'ai reçu un mail du 1er hébergeur de mon 1er blog. Et oui celui-ci est toujours en ligne quelque part sur la toile. Cela fait 10 ans que j'ai commencé à écrire, me dévoiler plus ou moins. Ok vous allez me dire plutôt moins depuis quelques temps. C'est vrai. Pendant des années, j'ai publié un article tous les jours sauf le week-end. Comme je l'ai déjà dit, je ne publie pas pour publier. Il faut avoir du plaisir, il ne faut pas que cela soir une obligation. Il faut aussi avoir l'inspiration, des idées de sujet. Alors pourquoi je publie peu ? J'ai des articles en brouillon mais la flemme de les reprendre, de les réécrire j'avoue. Le fait aussi que j'ai toujours écris au bureau et le fait de bosser maintenant en open space c'est un peu plus compliqué. Cela manque d'intimité surtout en ce qui concerne la vue sur mes écrans de pc. Et puis le soir quand je rentre chez moi, bah j'ai envie de me poser et pas forcément la tête à écrire.. Enfin bref ! 
Tout cela pour dire que j'ai commencé à publier il y a maintenant 10 ans. Une façon d'extérioriser une partie de ma vie, mon jardin secret à l'époque. De raconter non pas mes 5 à 7 mais mes 12 à 14 avec de charmants garçons enfin pas tout le temps charmant :) 
Et puis cela m'a permis aussi de faire des belles rencontres amicales. Avec mon 1er commentateur, le garçon au blog bleu Tto devenu bientôt 10 ans un ami avec un grand A. Et il y a aussi grâce à son intermédiaire Waquete, lecteur discret de mon blog, qui est devenu une personne qui compte dans ma vie. Et d'autres comme Melle Isa, la seule fille mais unique, le Kstor.... Et 2 ou 3 autres que j'ai rencontré dans la vrai vie bloggeur ou pas mais qui sont aussi de belles personnes ( hello le tambour de la vie rose ). J'ai aussi été déçu pas certaines rencontres. Oui certaines personnes n'avaient qu'une idée en tête coucher avec moi. Oui mais non. Mais ceux là je les oublie.
10 ans déjà et cela passe vite. 10 ans déjà que j'entends que c'est a fin des blogs mais ils sont toujours là et certains en vivent même de leur coin du net. 
Cela n'a jamais été mon cas et mon but la célébrité même si un jour j'ai reçu une invitation pour une émission de télé pour parler de ma vie plutôt double à l'époque.
Putain 10 ans et Mémé est toujours là. Vous promettre que j'écrirai plus souvent ? Non. Mais je sais que j'ai des lecteurs (trices) fidèles.
Donc pour ces 10 ans, je remercie mes lecteurs (trices), ma mère, mon père sans qui je n'aurai jamais écris, ma tête blonde, mes hébergeurs, mon PC, mon inspiration quand elle est là et GO pour 10 ans encore en direct de la maison de retraite :) 

Chris